Elles n’ont pas empêché Gaël Monfils de s’amuser le jour de son 30e anniversaire. Alors qu’une grosse averse avait chassé tous les joueurs qui s’entraînaient, le Français a traîné sur le ‘’practice’’. Il a même improvisé une partie de tennis – pétanque avec son entraîneur Mikael Tillström et son préparateur physique Gaëtan Olivier.L'équipe de France a remporté (3-1) son match de rentrée contre l'Italie, jeudi, en match amical à Bari. Anthony Martial et Layvin Kurzawa ont marqué leur premier but en Bleu.Le match : 1-3Moins de deux mois après la finale de l’Euro 2016, l’équipe de France a effectué sa rentrée dans une drôle d’ambiance. Un stade désuet, qu’on croirait figé au début des années 90, avec ses tribunes dégarnies, une Marseillaise sifflée puis applaudie, avant un intense moment de recueillement en hommage aux victimes du tremblement de terre qui a frappé le centre de l’Italie, mercredi dernier (au moins 290 morts). collier argent pas cher
Cet avant-match est un bon résumé de la rencontre qui a suivie, jouée sur un faux rythme, avec quelques - rares - fulgurances. C’est d’ailleurs sur l’une d’elle, de Paul Pogba, que les Bleus ont ouvert le score (17e). Le milieu de Manchester United a profité du mauvais alignement d’Andrea Barzagli, son ancien partenaire à la Juventus, pour trouver Anthony Martial dans la profondeur. Son nouveau coéquipier n’a laissé aucune chance à Gianluigi Buffon.Le film d'Italie - FranceAutre fulgurance quatre minutes plus tard, côté italien cette fois. Eder s’est infiltré sur le côté gauche de la défense française, suite à une perte de balle de Blaise Matuidi. Layvin Kurzawa trottinant pour son repli, c’est N’Golo Kanté qui a essayé d’arrêter l’attaquant de l’Inter. chaine collier en argent pas cher Il n’a pas pu l’empêcher de centrer vers Graziano Pellè, qui a contrôlé, s’est retourné et a pris Steve Mandanda à contre-pied en passant le ballon entre les jambes de Raphaël Varane. Toujours en première période, Olivier Giroud a redonné l’avantage aux Bleus d’une reprise du gauche (28e). Les deux seules occasions des Français. Les Italiens en ont eu une deuxième, dès la deuxième, mais Pellè n’a pas cadré sa reprise.Ils ont pris possession du ballon en deuxième période mais, le rythme n’étant pas particulièrement élevé, ils ne sont pas montrés particulièrement dangereux. Les hommes de Giampiero Ventura ont toutefois eu deux situations intéressantes : une frappe puissante de Montolivo a été détournée des poings par Mandanda, titulaire en l'absence de Lloris, une tête de Pellè est passée au-dessus (70e). Ousmane Dembélé, le prodige formé au Stade Rennais, est entré en deuxième période, mais il n’a pas brillé, au contraire de Paul Pogba pour offrir le troisième but à Kurzawa (81e), un tir du gauche entre le poteau et le dos de Donnarumma. collier femme argent pas cher
Les Bleus entameront leur parcours qualificatif pour la Coupe du monde 2018 mardi en Biélorussie.Le fait : des latéraux intéressants, mais...Didier Deschamps a voulu préparer l’avenir, en appelant Layvin Kurzawa et Djibril Sidibé à la place de Patrice Evra et Bacary Sagna. Ils ont été intéressants, mais ont connu quelques difficultés… A gauche, le Parisien a été très approximatif dans son placement, laissant des espaces à Candreva, qui en a profité pour multiplier les centres dangereux en première période. Mais il s’est rattrapé offensivement.